Mai, deuxième quinzaine.

Un séjour relativement arrosé heureusement coupé par trois jours aux Bardenas Reales

—°°°—